3

  • UN DOCTEUR

    LE DOCTEUR MOHAMED.M

    j'ai connu un jour je ne peux dire plus que ce que j'ai dejà dit rendant hommage à sa famille à tous ceux qui l'ont connu à tous les coeurs charitables..merci pour tout le monde
    **************************************************************
    LE DEFUNT
    LE DOCTEUR MOHAMED M
    AIMABLE…GENEREUX
    N'a jamais cessé d'emplir les cœurs d'espoir
    *******************************************
    OH ! Seigneur comme je suis touché si on savait
    Si tu n'as pas voulu ce ne sera rien passé
    Personne n'a droit de contrarier le destin
    Si ce n'est pas aujourd'hui hélas ce sera demain
    *******************************************

    IL A PU SE DRESSER AUX HAUTES FONCTIONS, A PU AUSSI VIVRE DANS LES PLUS GRANDES VILLES DU MONDE…!
    N'A JAMAIS Souhaité L'IMMENSE FORTUNE ; N'A Sollicité QUE LA PAIX, QUI L'A BIEN VECU PLUS LOIN DE TOUTE GENRE DE DISPUTE… DE QUERELLE ; Y ENFOUI NOTRE MONDE, CE MONDE, ABRUTI PAR L'EGOISME QUI N'A Laissé LA PLACE A LA VERTU… A LA SAGESSE QUE NOUS VOYIONS EN CET HOMME QUI S'EST Consacré POUR ESSUYER LES LARMES ET NON PAS POUR LES FAIRE ECOULER…POUR AMENER LE BONHEUR AUX PAUVRES MALHEUREUX, ET NON PAS DE PARTICIPER A LEUR MALHEUR.
    C'ETAIT BIEN CETTE HOMME QUI A CHOISI UNE VILLE LOINTAINE, ENFOUI DANS L'OUBLI OU IL Y CONSACRE TOUTE SA VIE POUR SECOURIR LES INSECOURABLES…!
    IL NOUS DOIT CERTES UNE CHOSE ON DOIT LA DIRE A HAUTE VOIX ET NON PAS DISCRETEMENT MERCI ; MERCI LE NOMBRE DES PATIENTS QUE VOUS ETIEZ TRES HONNETE AVEC EUX, QUE VOUS SOUHAITIEZ LEURS GUERISONS DU FOND DE VOTRE CŒUR ; QU'ETAIT CERTES VOTRE JOIE ET VOTRE JOIE SEULE ET UNIQUE. MERCI DE NOUS AVOIR CHOISIS DANS VOTRE VIE ET APRES VOTRE MORT…
    NOUS VOUS PROMETTONS QUE NOUS PRENDRIONS SOIN DE VOTRE FAMILLE…VOS ENFANTS …DE LA MERE DE VOTRE ENFANT QUE NOUS AVONS CONFIANCE EN SA FIDELITE… QUI SAUVEGARDERA SANS AUCUN DOUTE LA BONNE IMAGE QUE VOUS AVEZ LAISSE…ET QUI EST UN ACQUIS POUR TOUTE NOTRE VILLE...
    ***************************************************
    A l'âme de
    MOHAMED…MARIE .M. Couple fidèle

    La main dans la main
    Tout le long du chemin

    Le cœur collé au cœur
    Jusqu'à l'arrêt de l'heure

    La joue sur la joue
    Le cou prés du cou

    Fidèle tout le temps
    Heureuse…combien tant…!

    Entendu la même chanson
    Gouté la même boisson

    Vivre plus loin du tumulte
    Plus près de toi, mon culte..!

    Le sang coule au sang
    Le fond dans le fond

    Je vis avec "M"
    Tant que je t'aime

    Je ne pourrai avoir peur
    Juste à coté que je meure
    **************
    Ce portrait nous a enseigné deux principes :
    Le premier : la satisfaction qui dépend de la conviction la plus pure, et qui n'est que le fruit certes du savoir.
    Le second : l'affection originale …pure comme le bon seigneur l'a crié et nous l'a fait disposer
    Ce boisson divin…l'amour pur plus loin de la vulgarisation…de l'indécence…de l'exploitation ignoble.
    Pur…honnête…simple…cet amour qu'on a pu lire lucidement sur ce portrait qui l'a dessiné ce couple défunt MOHAMED….MARIE (MENALLAH)
    A ces deux âmes liés par la loi divine éternelle … je dédie ce modeste mot qui me l'ont inspiré ce n'est pas grande chose, l'essentiel j'ai exprimé les traces qui les ont laissées en moi. à tous leurs enfants…à leurs familles… à cette femme pour être plus honnête que j'ai décrit dans deux mots intitulés: (palmier…la bénédiction du ciel) (la rose céleste ) qui vit bien quelque part … qui m'a laissé trop tard…! (Je n'ai jamais eu peur de dire ce qui doit être dit…!)

    Ecrit par : khadir salem | 28.08.2008khadirsalem