• mon frere khadir sliman décédé

    MON FRERE EST DECEDE   A PARIS..ALLAH YARHMOU


         Photo 011.jpgmon frere ainé

     


    Dites leurs que je suis mort

    En ce moment si amère

    Où mon frère ainé est mort

    Dois-je éternellement me taire

     

    Celui que vous croiserez le regard

    Ne serait que le reflet de la lumière

    Les yeux trompent ainsi le cœur

    Mon père nous a quitté tôt, hier

     

    Veuillez le dire à votre mère

    vos oncles, qu’ils voient mes pleurs

    votre oncle n’est plus sur terre

    qu’ils perçoivent, hélas, ma douleur


    ==============


    Bachelier lors de la période coloniale, il a suivi ses études à l’université du Sorbonne(économie), puis en Russie,  Il a été membre de l’union des étudiants musulmans lors de la période coloniale, il a été blessé lors d’une tentative d’aller joindre ses amis au Maroc  libéré ensuite..il était l’un des plus importants cadres la périodes du défunt l’ex-président haouari Boumediene , directeur régional de l’industrie (centre et oasis Sahara)ministère de l’industrie et des hydrocarbures sous son ami Abdeslam belaid ministre à l’époque de( IND..HYDRO)

    Mon frere ainé

    Il n’était jamais assoiffé de pouvoir ,ni  la fortune l’a occupé un jour, il ne gardait l’argent dans sa poche comme on dirait , de la saleté qui voulait toujours s’en débarrasser, il a possédé tout et ne garde rien, non pas par faiblesse mais parce qu’il a l’humeur d’un soufis qui comprenait la vie mieux que quiconque, il n’était pas convaincu de la bêtise des gens qui occupait leurs âmes, l’argent le pouvoir les femmes etc.….qui  les conduisaient aux ruines, 

    Quand il était petit, il était très intelligent, très distingué, en dépit qu’il était orphelin (mère)…il a beaucoup d’histoires très amusantes qui reflète sa finesse et grande intelligence,

    Il a quitté la responsabilité tôt, après il a dû  quitter le pays, où a choisi de vivre parmi les simples gens loin de tout le monde même ses plus proches ses enfants, seul solitaire comme un vrai soufis philosophe comme le genre des anciens soufis connu..(((suite ....!!))) 

    Je dis aux ingrats qui étaient touché par sa générosité, que mon frère était la source de leurs fortunes, qu’ils a aillent au diable vous et vos fortunes que vous ne l’aviez jamais possédé, au contraire qui vous possédaient toujours , vous êtes que des pauvres imbéciles heureux, j’ai enlaidi ma page en vous citant..

    Que mon frère repose en paix là ou il n’ya pas de querelle de dispute de rancune, là où il n’y a que la vérité rien la vérité toute la vérité, repose en paix allah yarhameka mon frere...!

     

    Lire la suite