la bienfaisance

à l'association lesouk de la faculté de medecine d'Alger

Le souk

Le souk, un marché comme son nom l'indique
Mais pas celui où s y vendent les pommes, les pastèques

C'est un monde où se dépense l'argent
Le plus précieux entre les mains des gens

Essuyer juste les larmes des pauvres enfants
Leurs amours…leurs affections plus profond

Secourant ceux des terres les plus lointaines
Ces malheureux désespérés, enchainés dans la peine

La cherté de la vie, l'oppression d'autrui
Dans tous les malaises y sont enfouis

Se levant différents le matin, ne trouvant de remède
Dans ce labyrinthe, dans cette vie si laide

Le soukiste n'attend de quiconque de directives
S'il est question d'un être, qu'il vive
*********************************************


à tous ces coeurs charitables, à tous ceux qui ne menagent aucun effort pour   secourir ses pauvres                                     malheureux defavorisés qui ne trouvent pas de places dans ce monde où reigne la loi de la jungle....
à ces actes de generosités de votre associations je dedie ce modeste mot.
merci

lesouk: association (en arabe souk signifie marché)

**********************************

aprés que je me suis acclimaté avec ces jeunes etudiants futures medecins (faculté de medecine d'alger) et m'ont vraiment accepté parmi eux sur le forum de l'association de bienfaisance de la fac.med.alger lesouk .... , veuillez m'excuser svp ma modeste capacité en langue française est trop troppp modeste, je n'ai pu faire mieux merciiii

*****************************************************************

Vous êtes mon passé, le présent le future

Désormais, je ne me sentirai plus solitaire

De l'autre coté j'ai eu des amis si fideles

Leur bonté m'a fait renaitre ces ailes

Vous m'avez cru dés le premier moment

Vous n'avez douté de rien, saints immensément

Ainsi les bonnes gens leurs apparaissent les choses

Innocemment vous accueille, vous accueille en rose

Les ignorants ne sont plus habiles en réalité

Leurs âmes emplis de soupçons, de futilité

Les frustre la rancune de la clarté du jour

Vous êtes doués juste, ne pourront percevoir

Trouverais-je ailleurs, comme bana

Cyrine, rosée, pareil minousha

Le docteur ghost bricks ou alem

Des personnes merveilleuses, que tant j'aime

Quand ils s'allongent la nuit

Où s'éteint la lumière, s'en va le bruit

J'apparais comme un petit enfant

Dans leurs songes si purs, plus profond

bana ghoste brichs minousha...c'est des pseudo de certains etudiants...                                                                                               Posté au forum du souk le : 26-03-2009 à 17h 56min

Commentaires

  • Merci Khadir pour ce mot, c'est trés gentil de ta part.
    Bonne continuation.

  • Il n'y a qu'une sorte d'amour, mais il y en a mille différentes copies

Les commentaires sont fermés.